Médaillon intaille

Ce médaillon en onyx et or remontant au début du XIXe siècle représente l'élégante silhouette de Diane chasseresse.

Diane chasseresse se détache au centre d'une monture en fil d'or. Représentée au XIXe siècle par le maître-graveur Giovanni Santarelli, elle est vêtue d'une tunique arrivant au genou et en train d'extraire un trait de son carquois, sa main droite empoignant l'arc abaissé et un chien courant à ses côtés.

LA COLLECTION

The art work

La miniature représentant l'élégante silhouette de Diane Chasseresse fait partie de la prestigieuse collection d'intailles sur pierres dures et pierres précieuses de la famille Médicis, considérée par de nombreux voyageurs du Grand Tour du début du XVIIIe siècle comme l'une des merveilles de Florence. L'œuvre est un témoignage précieux de la virtuosité technique et artistique renfermée dans ces minuscules chefs-d'œuvre grâce à l'habilité d'artisans comme Giovanni Antonio Santarelli, comparable à celle des sculpteurs de l'ère impériale.

À partir de la Renaissance, papes, princes et cardinaux, fascinés par le pouvoir symbolique des sujets et les vertus magiques des pierres, recherchent et collectionnent assidûment les camés et intailles, parfois au prix de conflits acharnés entre les collectionneurs prêts à dépenser des sommes énormes pour posséder les miniatures désirées.